MARINA RITZ

Ma démarche d'artiste consiste à observer les subtilités des caractères humains et à en dévoiler la beauté. La beauté est partout. Je trouve ça beau de donner à voir la part de solitude chez les hommes d'affaires, la part de timidité en un directeur d'entreprise ou la part de courage et de force chez une jeune femme. J'essaye de voir au travers des êtres et de photographier au bon moment, ce fugitif trait de caractère ou de personnalité que j'ai vu au-delà des apparences.

 

Parfois, je saisis sur le vif le présent, au moment où il passe.

Parfois, je recrée l'ambiance et l'atmosphère d'une vie en studio.

Je m'interroge sur des questions de genre et sur le renversement des apparences. Qu'est-ce qui est fort ? Qu'est-ce qui est fragile ? Où est l'âme dans le corps ? Qu'est-ce qui rend quelqu'un unique ? Comment le temps passe t'il sur les êtres humains ? Qu'est-ce que la beauté, le charme et le charisme ? A quoi rêvent les gens ? Sont-ils ce qu'ils prétendent être ? Ce sont des réflexions personnelles que j'inclue dans mon travail.

J'aime mettre les personnalités fortes en valeur.

 

Je travaille aussi sur l'autoportrait comme trace du temps et questionnement sur l'intérieur/extérieur.

 

L'autre partie de mon travail est plus sensuelle et concerne le corps humain que j'expose dans sa grâce et sa nudité, cachée ou dévoilée, en tant que matière et objet d'art à la fois.

 

Mes orientations artistiques n’ont pas de limites, tout comme la multitude de caractères et d'histoires humaines.

 

Je marche lentement sur les traces de pas qu'ont laissés Newton, Avedon, Leibovitz, Irving Penn ou Brassaï.

 

Je pratique tous les arts visuels. La photographie est pour moi le moyen le plus direct de donner à voir une idée ou de susciter une émotion.

 

 

 

 

Photo de couverture

@Laurent Gazal